Suite à la découverte d’une pièce très ancienne d’un navire antique dans un château bourguignon, les PJ vont rencontrer les membres d’une cour néo-médiévale de Bourgogne qui détiendrait des secrets sur la Toison d’or. Malgré les différends internes de cette cour et l’attaque d’un étrange commando de mafieux, ils vont traquer les nombreuses fausses pistes concernant cette Toison d’or. De Dijon, en passant par Gand, l’Espagne, les Akasha, jusqu’en Sicile pour découvrir les premiers indices sur la véritable nature de cet artefact. Ils seront guidés secrètement par le Lion Vert, taraudé par le souvenir très faible qu’il fut à ­l’origine de la Toison, et protégés par Athéna, un Nephilim incarné dans une capitaine de police. Après l’épreuve des tableaux-mondes en Sicile, des micro-univers entre Akasha et Narcose, ils marcheront dans le royaume de la Selenim Médée. Elle les ordonnera Argonautes et leur fournira tout ou partie des indices en fonction de leur traversée des tableaux-mondes pour qu’Argo, le bateau magique des Argonautes, puisse les aider dans leur quête et permettre aussi à Charon, un être magique, de revivre, car la Toison se trouve dans les Enfers. 

Munis de plus de certitudes ésotériques, les Argonautes se lanceront dans une navigation qui les mènera dans quatre lieux emblématiques de la quête à la recherche du corps, de l’âme, des oboles et de l’épine de Charon. À Lemnos ils devront recueillir le corps du Passeur en luttant contre une secte de femmes meurtrières. À Samothrace, dans un épisode plus introspectif dédié à Orphée, ils trouveront l’âme de Charon. Dans une lutte à mort avec les Fils du Soleil, une dangereuse mafia géorgienne aux pouvoirs occultes, ils devront gagner notamment un combat de pancrace organisé dans les bas-fonds d’Istanbul, récompensé par les trois oboles de Charon. Enfin, sur l’île d’Arès, ils devront soutirer à un étrange peuple de femmes-oiseaux, affamées depuis des siècles et ne se nourrissant que de Ka-élément, leur rémige d’orichalque et de Ka-Soleil qu’ils planteront dans le cœur de Charon, lors d’un rituel ordonné par la myste Eurydice afin de lui redonner la vie. 

Fin prêts à descendre aux Enfers, ils devront au préalable en trouver l’entrée et défaire ses gardiens. Ils devront alors se confronter aux Fils du Soleil, devenus en réalité le clan dominant de la mafia la plus dangereuse d’Europe et vivant dans un palais à Koutaïssi en Géorgie. S’ils n’échouent pas, ils descendront jusqu’aux Enfers pour y trouver à la fois la véritable Toison d’or et son premier propriétaire, le terrifiant Typhon. Là, les PJ devront survivre à sa colère et décider du destin de Médée et de ses Enfants, de la mémoire originelle du Lion Vert lorsqu’il fut un Kaïm, et surtout de l’usage de la Toison d’or. Sera-t-elle le vélin sur laquelle pourra s’écrire le nouveau compact secret d’Arcadia ? Ou donnera-t-elle naissance à une Alchimie plus efficace ? Mais les PJ pourront-ils s’opposer au destin ? Voudront-t-ils guérir le Drakaon et lui redonnant la Toison d’or et éliminer ainsi une terrible menace que le monstre fait planer sur les champs magiques ? Préfèreront-ils soigner la fulgurance tragique entre le Lion Vert et Médée, dissipant ainsi les brumes qui entourent cette quête depuis des millénaires ?