RENTRÉE DE LA FANTASY FRANCOPHONE :

 

Elsy et Élodianne ont grandi dans les rues crasseuses de Mirinècevaste cité à l’ombre des Arches, une architecture titanesque qui enjambe les pays et relie les métropoles. Pourtant, leurs chemins se sont éloignés. Devenue magicienne, Élodianne officie désormais pour le gouvernement. Quant à Elsy, à la tête d’une agence de mercenaires, elle navigue en eaux troubles.

Mais lorsque les blasphèmes, d’atroces créatures, émergent des mondesmiroirs et se déchaînent sur la capitale, les deux femmes n’ont d’autre choix que d’unir leurs forces pour mener l’enquête. Face à la menace, elles découvriront combien elles ont changé, et jusqu’où elles pourront aller… Car le sort de Mirinèce est en jeu.

Les Mondes-miroirs nous plongent dans une ville grouillante et mystérieuse où la magie ouvre des portails vers un étrange monde parallèle, vide et silencieux. Mêlant horreur et aventures palpitantes, le roman nous parle aussi d’ambitions démesurées, de femmes fortes et de souvenirs d’enfance qui enchantent un imaginaire hors-norme.

Vincent Mondiot est auteur de livres pour la jeunesse et Raphaël Lafarge-Oasis a réalisé plusieurs courts-métrages et travaux transmédias. Baignés par leurs influences respectives, ils réussissent à nous surprendre entre aventures débridées et crapule fantasy dans un savant mélange d’intrigues politiques retorses, d’action virevoltante et de relations humaines tragiques, pour notre plus grand plaisir.

Grand format à rabats, illustrations intérieures noir et blanc de Matthieu Leveder.

LES CHRONIQUES :

« Monstres meurtriers, exploration des bas-fonds d’une ville extravagante, personnages ambitieux, terrorisme magique, amitié à toute épreuve… Oui, on trouve tout cela dans les quelques 400 passionnantes pages des Mondes miroirs ! UN LIVRE À NE PAS MANQUER. » Lucille, librairie Les Nouveautés, Paris Xe.

 » Vincent Mondiot et Raphaël Lafarge dessinent ici un univers incroyable qui nous fait totalement perdre pied.

Coup d’éclat pour ce roman hors norme qui illustre superbement notre triste actualité. En surfant sur une atmosphère post-apocalyptique, les auteurs réalisent avec brio une introspection des comportements déviants et notamment de ce que la souffrance humaine peut faire commettre de pire chez certains esprits faibles et isolés.  » Fantasy à la carte