Un pirate s’échoue sur les rivages de Carcosa, la Cité d’Ailleurs.

Persuadé d’être mort, il est amené par Maar, un aveugle qui semble tout savoir de lui, au Roi en jaune. Ce dernier, hanté par le souvenir de ses amours, lui propose de revenir à la vie s’il parvient à le débarrasser de sa malédiction.

Commence alors la quête du pirate à la recherche de son propre trésor perdu, Ananova, la femme qu’il a tant chérie et pleurée.

Avec Le Livre jaune, Michael Roch nous plonge dans un drame féerique et poétique aux confins du cosmos, derrière Hastur, Aldébaran et les Hyades.

 

Quelques critiques :

Michaël Roch nous montre le pouvoir de la langue et du choix des angles d’attaque pour parvenir à subvertir, transmuter et bonifier un contenu mythologique pourtant réputé bien balisé, pour la plus grande joie de la lectrice ou du lecteur.
Hugues – Librairie Charybde

Rendons donc hommage à Michael Roch pour cette balade, certes parfois ardue, mais dont on ressort transformé.
Laurent Leleu – Bifrost n°95

Ce livre, c’est vous, c’est moi. C’est le voyage qui nous lie à la vie et au monde – aux mondes. A l’ailleurs..
Xavier Dollo – Librairie Critic (Rennes)

Michael Roch a l’envie avide de réenchanter le monde, de fouir le vocabulaire pour en extraire des pépites qui font sens et qui font son, de bousculer la réalité par effet de kaléidoscope. C’est beau, futé, ambitieux, singulier, brutal et noble.
Pierre-Paul Durastanti, traducteur et éditeur

Roman à la poésie foudroyante, Le Livre Jaune convoque des ombres inquiétantes et un univers infernal pour guider son Dante des mers sur les rivages dangereux de l’Amour, ce pays qui laisse des traces et des fantômes dans le cœur des hommes. Michael Roch livre une magnifique partition, certainement moins facile d’accès que son précédent roman mais tout aussi délicieuse.
Nicolas Winter – Just A Word

Un petit livre onirique et poétique (…) qui montre une fois de plus l’immense talent de Michael Roch…
Charlotte – Decitre (Levallois-Perret)

“Le livre jaune” est remarquable Un roman qui ne tombe pas dans la facilité ! Tout est fait pour déconcerter le lecteur et créer une oeuvre qui se démarque. Doucement inclassable, sorte de fable onirique, parfois initiatique et parfois dramatique, elle échappe aux étiquettes pour luire d’une douce singularité. Le style d’une grande maîtrise a tout d’un travail d’orfèvre et suffit à lui seul pour tenter cette expérience déconcertante.
La Geekosophe

[Le Livre jaune]propose un voyage unique porté par les mots vers un ailleurs, vers les rêves et les émotions, un voyage en nous même.
Au Pays des Cave Trolls

Michael Roch redéfinit l’amour dans une œuvre unique et captivante.
Chris – eMaginarock