Pour la première fois, Mnémos réunit dans une édition intégrale en un volume les quatre tomes de la création picaresque de Jack Vance : La Terre mourante, l’une des oeuvres les plus attachantes de la littérature de l’imaginaire.

La Terre est à l’agonie… Dans un ciel cramoisi, un soleil usé éclaire d’une lumière rougeoyante paysages ruinés, peuples étranges et cités immémoriales. Des sorciers cyniques et des ruffians facétieux se lancent dans des aventures incertaines, se défient à coups de dialogues fleuris, d’alliances tortueuses et de sortilèges emplis de chausse-trappes, à moins qu’il ne s’agisse d’une technologie si évoluée qu’elle est devenue magique.

Quinze ans avant la parution du Seigneur des anneaux aux États-Unis, Jack Vance jette avec Un monde magique les bases d’une fantasy haute en couleur et malicieuse, enrichie par cette sagesse critique, quelquefois tragique, qu’il explorera tout au long de son œuvre.

Jack Vance (1916-2013) a révolutionné la littérature imaginaire du xxe siècle. Avec plus de soixante oeuvres, dont les fameux cycles de Tschaï et de Lyonesse, il nous embarque avec bonheur pour des contrées exotiques vivre des aventures rocambolesques au sein de civilisations inconnues.

 

Cette intégrale regroupe :

Un monde magique

Cugel l’Astucieux

Cugel Saga

Rhialto le Merveilleux

Une carte couleur de la Terre mourante

 

Traduit de l’américain par France-Marie Watkins, Paul Alpérine, Michel Darroux et Bernadette Emerich. Traduction revue et complétée par Sébastien Guillot.