Avec Thongor, nous vous invitons à remonter à la source de la Fantasy.
La série a été publiée presque confidentiellement il y a plusieurs années et pourtant, c’est un grand classique, qui, comme Conan, a posé les jalons pour toute la génération d’auteurs anglo-saxons que l’on connaît maintenant.
Thongor est une oeuvre fondatrice de la Fantasy.

 

Il est dit, dans les très antiques Chroniques lémuriennes, que la guerre entre les humains et les dragons dura mille ans.

L’Homme triompha, mais, au-delà de l’Univers, les forces obscures du Chaos et de l’Ancienne Nuit complotaient.

Les cultes maléfiques des adorateurs du démon naquirent dans la Lémurie primitive : de sombres druides au service du Chaos minèrent les neuf jeunes cités de l’Occident du Monde. Bientôt le brillant flambeau de cette première civilisation s’éteindrait, entraînant l’Homme dans les ténèbres infernales de la barbarie.

Les dix-neuf dieux eurent permission d’intervenir.

Ils se choisirent un champion – le guerrier le plus puissant de son temps. Bien qu’il ne sût pas lui-même qu’il était mû par le Ciel et que des forces d’un autre monde étaient mises à son service, ce farouche barbare venu des terres désolées du Nord fut conduit vers les villes décadentes et pécheresses où les druides régnaient.

Le décor était planté pour un combat dont dépendrait l’histoire du monde. Un homme seul – un guerrier sauvage et dominateur – était lancé contre les sorciers du Chaos et toutes leurs ruses.
Cet homme s’appelait Thongor de Valkarth…