Hell Tanner est un criminel, un Hell’s Angel sans foi ni loi. Il est aussi un conducteur hors pair. Dans un monde dévasté par une guerre atomique, qui n’est plus que ruine et désolation où des rocs tombent du ciel, les chauve-souris ont l’envergure d’un Boeing et les compteurs Geiger sont bloqués dans le rouge, Tanner constitue l’ultime recours à l’épidémie mortelle qui ravage les survivants. À la tête d’un convoi de véhicules blindés, équipés de roquettes et canons et chargés de vaccins, il va devoir traverser le pays de la côte Ouest à la côte Est en empruntant la route 666, la route de l’enfer.

Roger Zelazny (1937-1995) est l’un des plus grands noms de la science-fiction contemporaine et a marqué à tout jamais la fantasy avec son cycle des Princes d’Ambre ainsi que la SF avec de nombreux chefs-d’oeuvre, comme son cycle de L’Île des Morts republié en 2016 par Mnémos.

Avec ce roman road-trip véritablement hallucinant, mené pied au plancher, Roger Zelazny a largement influencé tous les Mad Max présents et à venir !

Traduit de l’anglais (U.S.) par Thomas Bauduret

Illustration de couverture : Daarken

LES CHRONIQUES :
Coup de cœur
BENOIT de la FNAC La Défense-CNIT
Jouissif et violent
(Re)Découvrez cette pépite de Zelazny, un exutoire post apo avec anti héros badass dans un univers de fureur et de sable. Offrande post apo où les moteurs grondent, genre de Mad Max qui consume le bitume, ce roman génial mérite sa place dans la bibliothèque du fan de S.F.

« Difficile de poser ce livre une fois commencé. D’abord, car ce texte est écrit d’une traite. Il n’y a aucun chapitre, tout juste des passages de ligne. Cet enchaînement ininterrompu du récit crée une impression d’urgence et de perpétuel mouvement. Et puis, la narration est d’une grande qualité et d’une fluidité impeccable. C’est bien simple : on ne voit pas le temps passer !

L’histoire de Route 666 fait partie de ces romans où les sensations sont amplifiées grâce à une plume qui ne s’embarrasse pas du superflu. Je ne connais pas les autres écrits de Roger Zelazny, mais ce texte est témoin du travail énorme pour en arriver à cette qualité d’écriture.

Entre la brièveté du roman, son univers riche à peine évoqué et les personnages vraiment réalistes, Route 666 est vraiment un bon roman. Que je vous conseille si vous n’êtes pas rebutés par un road-book à lire d’urgence ! »  La plume ou la vie