PRIX JULIA VERLANGER 2011

« Toute ressemblance entre la Cuba des années 1990 et cette Terre du XXIe siècle est purement intentionnelle. »

Dans un futur indéterminé, une guerre nucléaire totale est sur le point d’éclater. Afin de sauver la Terre, des extraterrestres en prennent possession. Ils y imposent des règles draconiennes visant à rétablir l’équilibre écologique.

Un siècle plus tard, notre planète est redevenue un paradis, un « monde souvenir », où les riches xénoïdes viennent faire du tourisme. Mais derrière l’image d’Épinal, les conditions de vie des Terriens sont loin d’être idylliques.

Buca, la prostituée, Moy, l’artiste métis ou Alex, le scientifique de génie, tous n’aspirent qu’à une seule chose : fuir… partir…s’exiler… quitter la Terre… par tous les moyens !

Récit choral et engagé, Planète à louer est le premier roman traduit en France de Yoss, fer de lance de la science-fiction cubaine. Immédiatement remarqué par la critique et le public, il obtient le prix Julia Verlanger en 2011.

 

 

LES CRITIQUES

« Yoss dresse un panorama saisissant de son pays à travers le prisme de la science-fiction, qui, loin d’être un simple décorum, renforce la puissance du récit. » Cafard cosmique

 

« Planète à louer ! est une œuvre très sombre, un témoignage sous couvert de fiction. Très intéressante dans la démarche, elle ne laisse pas indifférent et émeut beaucoup. La lecture fait réfléchir longtemps, et saura même tirer quelques larmes aux plus sensibles. Une grande claque qu’il faut savoir encaisser, mais que l’auteur avait besoin – et raison – de donner. » Imaginelf

 

« Planète à louer est non seulement une excellente surprise, mais une œuvre ambitieuse qui pourrait pêcher par son classicisme, mais qui a le mérite de rappeler quelques vérités fondamentales et salutaires. De quoi réconcilier à peu près tout le monde chez les lecteurs de S-F, ce qui, avouons-le, est franchement inespéré. Et de quoi espérer d’autres textes d’un auteur aussi sincère qu’attachant. » NooSFere

 

« C’est bien là la force de Planète à louer, celle d’être plus qu’un roman de science-fiction divertissant, mais également un pamphlet contre ce que vivent quotidiennement ces peuples qui en voient d’autres jouir d’une richesse sans qu’on leur laisse aucune chance, ou presque, d’en profiter.

Yoss écrit ici une œuvre passionnante, qui mérite d’être explorée. » ActuSF

 

« Planète à louer est un livre dur, loin du positivisme conquérant, loin de la conquête héroïque, ce roman est là pour faire réfléchir au travers de la prospective et de l’évasion imaginaire. Un bouquin intense, souvent sombre et tragique, qui une fois refermé laisse en bouche un goût de sang et de larmes, un ouvrage qui fait réfléchir à défaut de laisser des histoires pérennes en tête. Bref un auteur qui derrière son look de vieux thrash metal des années 80 cache un écrivain intelligent et qui a de l’imagination. Une belle découverte à ne pas rater! » Naufragés Volontaires