Justine Niogret poursuit son exploration du Moyen Âge. Dans sa langue ciselée et dure, l’auteur nous dépeint les croisades dans toute leur fureur et leur réalisme. Mordre le bouclier, récit épique et violent surprendra le lecteur par la noirceur lumineuse de son ton et son onirisme cru.

PRIX UTOPIALES EUROPÉEN 2012

PRIX ELBAKIN 2012 du meilleur roman de Fantasy