Belle édition cartonnée avec signet.

Dans une Europe uchronique, où les Plantagenets sont toujours au pouvoir et où la magie est devenue officielle, la France et l’Angleterre unies dans un même empire bienveillant, règnent sur l’Europe.

Pourtant, Londres est la proie de complots mortels, ourdis par les ennemis de l’empire. Entre mystères, magie et espionnage, lord Darcy mène l’enquête au service de Sa Majesté. Cet aristocrate dandy à l’esprit aiguisé, épaulé d’un magicien irlandais fait preuve d’une perspicacité à toute épreuve et d’un remarquable sang-froid.

Entre le roman policier traditionnel et l’uchronie steampunk, avec des personnages savoureux et bien campés, utilisant toutes les subtilités d’une enquête aidée par la magie, ce livre est réjouissant à plus d’un titre avec un lord Darcy haut en couleur, plein d’humour so British !

Randall Garrett (1927-1987) a été un écrivain américain pionnier infatigable des littératures de genre. Il fut ainsi le mentor du jeune Robert Silverberg. À la croisée de plusieurs imaginaires, puisant son inspiration dans le polar américain et le Golden Age Detective, Randall Garrett a conçu avec Lord Darcy un petit bijou d’une rare élégance : nuancé et construit par couches de références, un bonheur pour les lecteurs. 

Randall Garret a obtenu en 1999 pour sa série Lord Darcy le principal prix américain concernant l’uchronie : le Sidewise Awards for Alternate History.

Pour la première en France, Mnémos a regroupé dans cette intégrale prestige :               C’est dans les yeux, Trop de magiciens, ainsi que sept nouvelles inédites.

Traducteurs : E.C.L. Meistermann et Pierre-Paul Durastanti

Illustrateur de couverture : Alain Brion