PRIX PLANÈTE SF DES BLOGUEURS 2016

« Une flambée d’émotions, un récit de batailles, daventures et de perdition, une véritable  fantasy opéra. »  

Pangée, terre immense au milieu de l’océan unique, continent de terre sèche et d’embruns où vit le peuple de Ghiom, dont l’histoire, en ce jour de la dixième chasse à l’Odalim, bascule.

Les Grands de Pangée ont parlé : le monstre marin doit mourir. Pour la paix. Pour l’ordre. Pour la promesse d’une nouvelle ère faste à venir, dans ce monde rongé par les mésalliances et les guerres fratricides.

Pourtant, quand les Nefs s’engagent sur l’Océan, une seule question demeure : si la traque échoue, si l’Odalim survit, si l’union faillit, les enfants de Pangée se dévoreront-ils ? Cette dixième chasse ne serait-elle alors qu’un chant du cygne ?

Récit de guerre, légende, chronique d’un peuple, Les Nefs de Pangétraversent les genres et emportent avec elles le goût des explorations, des combats et des drames à grande échelle. Avec sa plume vive et sensuelle, dans des décors aux dimensions hallucinantes, Christian Chavassieux nous propose un lyrisme nouveau et un voyage, sur terre et sur mer, à la dimension d’une fantasy opéra.

 

LES CHRONIQUES :

« Le coup de cœur de l’année pour moi ! Un roman inoubliable qui réconciliera les fans de fantasy, les fans de SF et les fans de littérature. Magnifiquement écrit (l’auteur convoque tout de même avec talent Flaubert, Melville, Hugo, Homère…), arrive à rassembler en moins de 500 pages un  world Building ambitieux cher aux lecteur de fantasy mais aussi des considérations SF très actuelles et humanistes. Un souffle épique et lyrique porte l’ensemble de cette œuvre qui ne se laissera pas oublier de sitôt. Bizarrement, lorsqu’on balaie les chroniques sur ce roman, personne ne parle de Boule, moi, si j’avais le temps, je ferais un parallèle… Enfin bref, vous ‘avez compris, s’il n’y avait qu’un livre à découvrir cette année, je vous dirais sans doute que c’est celui-là ! » Emaginaire le blog

 

« Puissant, épique, intense et plein de surprises, les Nefs de Pangée est un excellent roman de fantasy (mais pas que) et une grande réussite que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire. » Les lectures de Xapur

 

 » Dernier livre de Christian Chavassieux, Les Nefs de Pangée est une vraie réussite que je rapprocherai des Fables de l’Humpur de Bordage ou de La horde du Contrevent de Damasio. » Reflets de mes lectures

Les Nefs de Pangée de Christian Chavassieux chez Mnémos est pour moi LE livre de la rentrée ! J’ai eu un vrai coup de cœur pour ce roman riche, épique, surprenant, qui a su m’embarquer et me tenir en haleine jusqu’au bout. Là où certains auraient eu besoin de dix tomes, l’auteur nous offre un récit cohérent, poétique et homérique d’un seul tenant, et tout y est. Il ravira les lecteurs de Fantasy, mais aussi les autres, faites-moi confiance. Jetez-vous dessus ! Un papillon dans la lune

« Dire que Les Nefs De Pangée est travaillé est un euphémisme. CHRISTIAN CHAVASSIEUX nous livre là une petite pépite de fantasy opéra. J’avoue chercher des défauts à ce livre, je n’en trouve aucun. La richesse de l’histoire, les personnages et ce monde si spécial nous font rester accrochés à l’histoire largement influencée par des grands noms de la littérature classique (FLAUBERT), voire même mythologique (HOMÈRE), donnant au mot « aventure » tout son sens. La thématique forte et les questions qu’elle soulève sont très intéressantes et donnent au roman un côté intelligent en plus de l’action omniprésente.
Une vraie réussite pour ma part donc, pour ce roman qui m’a donné des sensations vraiment puissantes. Il ne me reste plus qu’à me jeter sur le premier livre du monsieur, qui sera, j’espère, au moins aussi réussi que Les Nefs De Pangée. » Acheron webzine

« Deux illusions classiques et répétées de l’Histoire, toutes deux très bien mises en scène par un auteur qui, après le très bon « Mausolées », apparaît une fois encore convaincant.  »  Yozone

« Plus qu’un simple roman, Les Nefs de Pangée est une épopée, une odyssée, où les mythes et les légendes prennent vie, et viennent transformer un monde qui se pensait immuable. Un monde qui finalement s’avère être plus proche du notre qu’il n’y paraît de prime abord… » Elbakin

« Les nefs de Pangée, enfin, est un roman où rien n’est acquis. Renversements et éclaircissements se succèdent très efficacement sous les yeux du lecteur. » Quoi de neuf sur ma pile