Ils sont les héritiers des clans nordiques.
Ils rêvent d’unifier et de pacifier leurs terres.
Cet espoir se transformera-t-il en cauchemar ?

Voici la geste des jeunes héritiers des clans du Nord et de leurs compagnons. Voici la geste des princes otages, de celles et ceux qui ont pour projet d’unifier les marches du Gel pour en faire leur royaume rêvé, puissant, sûr et juste, gouverné avec sagesse.

Mais leur chemin vers cette quête sera semé d’embûches : le respect du peuple s’arrache dans le sang et les larmes, et la victoire sur leurs ennemis demandera de grands sacrifices. Lorsque le Nord, déjà affaibli par les querelles des Quatre Citadelles, devient la cible des mandragores, redoutables créatures issues des sombres enchantements des Elfes, le doute n’est plus permis : ils sont la dernière chance de survie des marches du Gel. Pour les combattre, les lames, le verbe et la magie seront leurs seules armes.

Alliant l’aventure haletante à un imaginaire hors norme, Adrien Tomas est un auteur incontournable de la fantasy francophone. Après le succès de La Geste du Sixième Royaume qui a remporté en 2012 le prix Imaginales du meilleur roman de fantasy, et de La Maison des mages dans le même univers, c’est pour notre plus grand plaisir qu’il revient avec une nouvelle saga épique et intimiste, cette fois située bien avant La Geste du Sixième Royaume.

Couverture : Alain Brion

 LES CHRONIQUES  

Coup de cœur de Mireille à La Fnac Part-Dieu Lyon

Elfes, nains, mandragores et entraînement intensif « Située avant la Geste du Sixième Royaume, voici l’histoire de jeunes femmes & hommes tous dotés de talents particuliers & promis à un haut destin malgré intrigues et obstacles. Adrien Tomas reprend tous les codes de la Fantasy pour mieux les dynamiter et nous mener de surprises en rebondissements. Vif & original ! »

Coup de cœur d’Adeline à La Fnac d’Anemasse

Adrien Tomas m’a bluffée : son style est particulièrement efficace et sa plume évocatrice, et nous nous laissons emporter avec plaisir par une intrigue aussi riche que plaisante. Où est la suite ?

Coup de cœur de Christine à La Fnac Mulhouse

Une imagination débordante alliée à une écriture maîtrisée, Adrien Tomas nous livre une aventure où la stratégie côtoie la magie, où l’épique se teinte de cruauté. C’est excellent ! Ne manquez pas ça !

Coup de cœur de Barbara à La Fnac Aix en Provence

Les jeunes héritiers des clans du Nord accompagnés de Vermine, la mystérieuse sorcière, vont devoir s’entendre pour pouvoir résister à l’invasion de mandragores, viles créatures engendrées par les Elfes déchus. Un très beau début pour une saga prometteuse. Un bon moment de lecture.

 

« Le Chant des Épines entre donc dans le champ de ces romans dont on n’a pas envie de se passer, que l’on a envie de découvrir jusqu’à la dernière ligne, voire de lire le second opus en avance. Adrien Tomas arrive à nouveau à faire un sans fautes et pour un jeune auteur un tel succès est vraiment plaisant à voir, et surtout mérité. » Mythologica

« Adrien Tomas, avec ce premier tome, entraîne ses lecteurs dans un univers maîtrisé et fabuleux. Une lecture distrayante et agréable ! » Le comptoir de l’écureuil

« À la lecture, Le Chant des Épines est une Fantasy très bien écrite et agréable à lire qui pose un univers assez intriguant derrière le vernis de Fantasy classique. » Reflet de mes lectures

« Si je vous conseille la lecture de ce livre, agréable compagnon de vacances, c’est qu’il mélange avec un brio certain intrigues politiques, stratégie, destins individuels, magie, mandragores inquiétantes et fantasy, sans oublier une légère pointe d’humour jamais superflue. » Les lectures d’Arès

« Pari réussi pour Adrien Tomas qui nous propose avec ce « Royaume rêvé » une nouvelle incursion dans son univers de prédilection qui s’étoffe un peu plus à chaque roman. » Le Bibliocosme

« …On se régale avec aisance dans ce style pourtant si complexe par ailleurs mais que la plume subtile et efficace de l’auteur rend accessible au plus grand nombre.
Une saga fantasy prometteuse !! NOTE : 9 / 10 » Un brin de lecture

« L’histoire est, quant à elle, originale. Certains éléments sortent vraiment de l’ordinaire et font plaisir à lire. On ne peut pas dire qu’il y a beaucoup d’action, pourtant, on lit ce roman d’une traite et sans le lâcher. Les évènements vont crescendo jusqu’à un final très prometteur pour la suite.
À cela s’ajoute une plume fluide et efficace bourrée de petites notes d’humour qui compensent la gravité de certaines révélations et on obtient un très bon roman de fantasy. » les petits mots des aefiels