Paul Beorn a su créer une galerie de personnages qui ne cherchent guère le flamboyant, mais se tiennent presque toujours à hauteur d’homme, et c’est tout son talent.