En ces temps-là la Terre n’était pas une sphère, et d’innombrables démons vivaient dans de vastes royaumes souterrains, s’amusant parfois à remonter à la surface pour tourmenter les humains, leur accorder mille merveilles pour mieux les faire sombrer dans d’innommables horreurs.

Le plus grand d’entre eux, le plus cruel aussi, était Ajrarn, le Seigneur des Ténèbres, le Maître des cauchemars et des créatures de la nuit. Nombre de mortels avaient vu leur destinée brisée pour simplement assouvir ses caprices, et pourtant il cachait dans son coeur démoniaque un profond mystère qui allait changer à jamais la nature même de la réalité…

 

Intégrale :

 Le Maître des Ténèbres (nomination au World Fantasy Award 1979)

– Le Maître de la Mort (British Fantasy Award 1980nomination au Locus Award 1980)

– Le Maître des Illusions (nomination aux Mythopoeic Award & Locus Award 1982)

 

Traduction d’E.C.L. Meistermann