Prix Imaginales 2003 du meilleur roman de fantasy 

 » Le Dernier Magicien est LE roman de fantasy urbaine de ce début 2011. Je ne lui ai trouvé aucun défaut et, comme je le disais en préambule, je comprends tout à fait qu’il ait été gratifié d’un prix tel que celui des Imaginales. » Mythologica

 

À Seattle, les autres vagabonds l’appellent le Magicien. Lui, il voudrait juste qu’on le laisse tranquille. Quand il est revenu du Vietnam, il a cru qu’il avait laissé derrière lui ses vieux démons. Il ne voulait plus jamais sentir le souffle empoisonné de la guerre.

Mais quelque chose de maléfique s’insinue dans les rues de la cité, une magie noire qui menace la ville tout entière. Seul le Magicien possède un pouvoir suffisant pour l’arrêter. Alors bientôt, il devra choisir : rester et se battre, au risque de tout perdre, ou s’enfuir. Être un Magicien, le dernier, ou simplement un homme.

 

Réédition. Initialement paru en 2003 chez Mnemos.