SORTIE LE 16 AVRIL

« Chevalier bâtard, sans vergogne, exilé de son comté natal. Mercenaire, capable des pires bassesses pour arriver à ses fins. Traître. Bonimenteur. Assassin. Homme à femmes. Détourneur de jeunes filles. D’aucuns m’accusent d’avoir échangé mon âme avec le Diable et beaucoup aimeraient m’envoyer en Enfer pour discuter avec lui de l’avenir d’un tel pacte. » 

1340, au cœur du comté de Flandre. Alors que les premiers feux de la guerre de Cent Ans s’allument, le Bâtard de Kosigan et ses Loups se voient confier, par le sénéchal d’Angleterre, la délicate mission de découvrir les tenants et aboutissants d’un complot qui se trame… autour du roi de France.

Une enquête surprenante et extrêmement dangereuse, mêlant trahisons et forces obscures, dans laquelle l’ascendance surnaturelle du Bâtard, habituellement son plus grand atout, pourrait bien se muer en talon d’Achille.

Cinq siècles et demi plus tard, à la fin de l’année 1899, l’enquête engagée par le lointain descendant du chevalier tente de faire la lumière sur l’inexplicable disparition des puissances magiques. Entre Bruges et Lens, peut-être mettra-t-elle à jour la nature des ombres qui se dissimulent derrière les échos cachés de l’Histoire.

Après le succès du premier opus, L’Ombre du pouvoir, Fabien Cerutti signe à nouveau un grand roman de fantasy historique, à cheval entre un Moyen Âge empreint de magie et un XIXe siècle scientifique et rationnel.

Combats de masse et subtiles investigations, poursuites à en perdre le souffle et réparties habiles, négociations serrées et manipulations ; on y retrouve le panache habituel de la lignée des Kosigan dans un univers qui ne cesse de gagner en richesse et en cohérence. De toute évidence, les secrets et les héros délicieusement irrévérents de cette série n’ont pas fini de nous surprendre !

 

LES CHRONIQUES :

Coups de coeur Fnac:

De la Fantasy historique !
ROBIN de FNAC Annemasse
La suite du Bâtard ! Enfin ! Plus sombre et plus riche, ce second opus nous entraîne dans une Guerre de Cent Ans revisitée à la sauce fantasy. Avec une écriture fluide et un souci du détail historique, Fabien Cerutti nous offre ici une aventure digne des plus grands auteurs !

Sombre complot pour le « Bâtard »!
ELISABETH de FNAC Annecy
Un récit plus âpre, plus sombre à l’image du « Bâtard » qui, dans ce deuxième opus, à acquis plus de densité, de profondeur, de présence…de charisme! Une écriture fluide, précise, foisonnante de détails historiques rendant la lecture carrément addictive. Merci Monsieur Cerutti!

 » Pari à nouveau réussi pour Cerutti qui signe avec « Le fou prend le roi » un second tome un peu plus sombre mais à la hauteur du premier. Seule déception une fois la lecture achevée : la perspective de devoir attendre encore un an avant de retrouver à nouveau Kosigan pour de nouvelles aventures (et dans le Saint-Empire, cette fois…). Si vous n’avez pas encore découvert cette série, courez-y !  » lire la suite

 

On avait fait connaissance avec le héros, on entrevoit maintenant son monde, et qui plus est, avec ses yeux, tant la première personne, et le style si cavalier, donnent au lecteur ce sentiment «d’y être» : c’est ce qui fait de ce roman bien mieux qu’une excellente suite, un vrai grand prélude à une belle série. En près de 400 pages, l’auteur parvient à transformer notre vision de l’Histoire, et d’un style ample, rythmé, où l’ironie le dispute au sens de l’intrigue, il livre le second tome d’une des séries de fantasy française les plus prometteuses. Parutions.com