PRIX IMAGINALES DES LYCÉENS 2015

PRIX RÉVÉLATIONS DES FUTURIALES 2015

Le chevalier assassin, Pierre Cordwain de Kosigan, dirige une compagnie de mercenaires d’élite triés sur le volet. Surnommé le « Bâtard », exilé d’une puissante lignée bourguignonne et pourchassé par les siens, il met ses hommes, ses pouvoirs et son art de la manipulation au service des plus grandes maisons d’Europe.

En ce mois de novembre 1339, sa présence en Champagne, dernier fief des princesses elfiques d’Aëlenwil, en inquiète plus d’un. De tournois officiels en actions diplomatiques, de la boue des bas fonds jusqu’au lit des princesses, chacun de ses actes semble servir un but précis.

À l’évidence, un plan de grande envergure se dissimule derrière ces manigances. Mais bien malin qui pourra déterminer lequel…

Dans la lignée des meilleurs romans de fantasy historique comme Le Lion de Macédoine de David Gemmell, Le Bâtard de Kosigan mélange avec brio la fantasy anglo-saxonne et l’histoire de France.

Fabien Cerutti nous conte, dans ce roman qui se lit avec beaucoup de plaisir, une aventure pleine d’humour, de panache et de surprises…

 

 

LES CRITIQUES

« Fabuleux ! Un excellent roman de fantasy ! Un personnage principal « retors » et calculateur mais tellement attachant … Une histoire menée tambour battant dont il est difficile de se détacher et un final completement inattendu! A lire sans modération ! » ELISABETH de FNAC Annecy

« Contrairement à Jean-Philippe Jaworski, le style est ici plus facile et moins ciselé, mais reste précis et tout aussi maîtrisé. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde avec ce roman : j’ai adoré l’intrigue, l’univers proche du nôtre et teinté d’une magie discrète, la palette de personnages… Car le Bâtard de Kosigan est loin d’être le seul personnage intéressant ! Conclusion : vivement la suite ! » Lecturestrollesques

 

« L’Ombre du Pouvoir n’est pas à réserver à une partie des lecteurs. Les personnages sont complexes, les ambiances légitimes. Amateurs d’histoire, rôlistes ou simple lecteur, plongez dans ce fabuleux récit de Fabien Cerutti. » Temps de livres

 

« Un titre que l’on ne peut donc que conseiller avec enthousiasme, original et bien écrit, passionnant et captivant. Et dont on attend, bien entendu, la suite… » Unwalkers

 

« Si vous êtes las des apprentis magiciens, des vampires romantiques et des jeunes filles rebelles,Le Bâtard de Kosigan pourrait bien être la solution : un héros, un vrai, le genre roublard, qui ferraille du cerveau comme de l’épée, peut-être pas un premier communiant, mais un mercenaire, un assassin chevaleresque (ou un chevalier assassin), amateur de batailles, de roueries et de manipulations, un héros rude dans un monde sans pitié, confronté à une guerre qui ne dit pas son nom, entre humains et vieilles races. Humain, mais élevé par des elfes, cet Aragorn bourguignon en a le charisme et les épopées. Ce Bâtard de Kosigan, premier roman de Fabier Cerrutti, rappelle les héros de Jack Vance, un hommage bien troussé pour une série qui s’annonce prometteuse. La méthode est du reste rodée : des chapitres courts et rythmés qui s’achèvent sur un  »cliffhanger » et incitent à la lecture, une intrigue habile qui en cache d’autres, de l’aventure, un décor ciselé, des personnages également bien travaillés, quand bien même ils restent secondaires. »  Parutions.com

 

« Le Bâtard de Kosigan est donc un bon roman de fantasy, mélangeant intelligemment la fantasy historique et la fantasy épique, revisitant l’histoire de manière uchronique et d’un merveilleux un brin cruel ! Jouant avec l’Histoire et aussi avec ces lecteurs, Fabien Cerutti livre un premier roman réussi, où l’on est mené par le bout du nez, tout en nous laissant devinez quelles choses louches sont en train de se tramer. » Psychovision