Le vif-argent coule dans leurs veines.

Les esclaves sont devenus les maîtres.

La République d’Obédience est née.

Six destins se croisent et se brisent comme des chaînes dans ce roman aux personnages complexes et humains. Un récit d’aventure puissant, poignant et addictif sur la liberté et la lutte pour ses idéaux.

Avec Lames vives, Ariel Holzl explore en deux volumes un univers dystopique aux accents de fantasy orientale. Grâce au succès de sa trilogie Les Sœurs Carmines, récompensée du prix des Imaginales jeunesse et du prix littéraire de l’imaginaire des booktubeurs, il est devenu le nouveau visage du young adult.

 

LES CHRONIQUES :

« Un premier tome coup de coeur : un univers riche et sombre, des personnages fascinants, aux pouvoirs et aux caractères très différents, qui vivent au sein d’une société sur le point de s’effondrer. Chacun mène son combat avec force et détermination, même si le chemin qu’il doit emprunter est semé d’embûches et de cadavres. » Livraison littéraire

 

« Avec Lames vives, on passe dans la cour des grands et c’est de la pure fantasy pleine de meurtres bien trash où l’humour n’a plus sa place, même s’il transparaît de temps en temps au détour d’un dialogue. de la fantasy sans dragon, mais laissez moi vous dire que les scorpiars qu’on y rencontre les valent bien ! Un réel plaisir de lecture ! de la littérature jeunesse vraiment pour tous les âges, même les flétris 😃 ! N’hésitez pas, ruez-vous dessus. » Book en stock

« Comme son titre l’indique, le diptyque Lames vives met en scène des personnages qualifiés de Lames, qui sont particuliers à plus d’un titre. En effet, les Lames sont des guerriers modifiés par leur intoxication au vif-argent qui coule dans leurs veines et qui fait d’eux des sortes de transhumains ou mutants, puisqu’ils sont améliorés par la science. Ariel Holzl met ainsi en scène des personnages de transhumains dans un roman de Fantasy. » Les chroniques du chroniqueurs