1752. L’Europe en dentelles est teintée de sang. Le philosophe-chirurgien Julien de la Mettrie, dont les ouvrages ont jadis été brûlés, mène une vie sans histoire derrière les remparts de la bonne ville de Saint-Malo. Repos troublé, un soir, par une convocation fort déplaisante : le Secret du Roi, ce cabinet obscur qui conduit la diplomatie souterraine de Louis XV, souhaite l’exposer aux feux de Versailles… Une telle invitation ne se refuse pas, mais qu’attend-on de lui ?

Sur la route, les Mousquetaires noirs menacent le carrosse; à Paris, la Chambre ardente, redoutable tribunal d’inquisition qui aime peu la science et la raison, entend bien faire respecter la justice de Dieu. Du paradis à l’enfer, le chemin est tout droit… Ainsi bascule la vie de la Mettrie. Biomécaniciens et sculpteurs de chair, monarques cyniques, séducteurs emperruqués et femmes de tête se succèdent en des lieux que la morale réprouve — magasin d’enfants, mausolée des plaisirs ou Manufactures de Cadavres —, tandis que plane en coulisse l’ombre mécanique des automates, anatomies mouvantes de chair et d’acier…

 

« Ne craignons point la haine des hommes, ne craignons que de la mériter. » Julien Offroy de la Mettrie

 

« Superposant les genres, multipliant les hommages à de grands textes ou auteurs de la littérature, La Vénus Anatomique joue avec l’ambiguité et nous entraîne dans une réflexion vertigineuse sur l’humanité et son devenir. » Actusf

 

Prix Rosny Aîné 2005