Sainte-Anne et Sainte-Croix sont deux planètes-sœurs aux relations mystérieuses. Sur cette dernière, colonisée par les Français, puis ensuite perdue, les autochtones y auraient été exterminés. Le docteur Marsh, ethnologue, mène son enquête. Étrangement, dans la capitale, son seul témoin sera l’enfant du potentat local dont le gardien-précepteur hante leur manoir. Mais toute vérité doit-elle être révélée ? Il affrontera les dangers de la dictature du silence et de l’oubli. Sa vie en sera changée à tout jamais.

Entre récit, documents fragmentaires et journal intime, Gene Wolfe nous invite à entreprendre la quête d’une espèce intelligente disparue. Il nous en fait vivre aussi les chausse-trapes et les illusions.

Grâce à cette science-fiction ethnologique chère à Ursula Le Guin, l’auteur a bâti l’une des oeuvres les plus subtiles et les plus attachantes du genre, parmi celles qui imprègnent longtemps nos souvenirs et qui ont fait prendre à la SF un nouveau chemin.

Né en 1931 à New York, Gene Wolfe a commencé à écrire en 1965 parallèlement à son activité d’ingénieur. On lui doit en particulier son oeuvre maîtresse Le Cycle du Nouveau Soleil de Teur. Il est l’un des auteurs les plus respectés des littératures de genre, l’un des rares à connaître une notoriété qui dépasse ce domaine. Gene Wolfe est considéré comme un écrivain exceptionnel, admiré de ses pairs et a été récompensé par de nombreux prix littéraires.

LES CHRONIQUES

 » Gene Wolfe est un grand écrivain. Tout court. Et La cinquième Tête de Cerbère, un formidable roman de même, pas seulement de science-fiction. Je viens de le relire, deux ans après la première fois, et la deuxième était encore meilleure, sans doute parce que là j’ai enfin compris l’essentiel. » Babelio

« Premier grand livre de cet auteur, qu’il faut absolument connaître pour son originalité dans le paysage littéraire de la SF, car même dans ses fameux cycles plus fantasy, il ne cède rien sur l’élégance de style, que bien des écrivains « généralistes » doivent lui envier ! » Babelio