PRIX BOB MORANE 2015

PRIX PLANÈTE SF DES BLOGEURS 2015

Le Temple, petit village du Sud-Ouest, ses plages, ses blockhaus, son unique bistro, son école où la violence est le seul remède à l’ennui.

Poil de Carotte y vit seul avec son père handicapé. Gamin perturbé auxpenchants sadiques et souffre-douleur de ses camarades de classe, sa vie bascule lorsqu’il se rend dans une ferme calcinée en lisière de forêt.

Des fantômes y rôdent, paraît-il.

Mais en lieu et place de revenants, il découvre un étrange manuscrit rédigé par des jumeaux, il y a trois cents ans. Leur vie sauvage et heureuse à La Nouvelle-Orléans tourne au cauchemar lorsqu’un sulfureux marquis les prend à son service.

Plus Poil de Carotte avance dans sa lecture, plus des événements

étranges surviennent : un chat noir qui parle, une voix qui lui chuchote la nuit à l’oreille, un enfant au teint trop pâle et aux lèvres trop rouges… Et s’il avait réveillé des forces aussi malsaines qu’attirantes ?

 

Remarquée par la critique dès son premier roman vampirique, Dans les veines, Morgane Caussarieu s’attache pour ce second à explorer, dans une langue tantôt heurtée, tantôt déliée, la noirceur des âmes humaines.

De la tristesse des campagnes landaises dont elle est originaire à la moiteur des bayous, l’auteur met en miroir l’horreur des enfances perverties à travers un conte fantastique, qui oscille entre naïveté et cruauté. Une plongée oppressante qui vous tiendra éveillé jusqu’à l’aube.

 

 LES CRITIQUES

« Morgane Caussarieu signe là un roman que l’on déteste adorer. Elle mélange les thèmes du vampire et de l’enfance dans un texte hypnotique, cru, à la fois difficilement supportable et impossible à lâcher, laissant le lecteur pantelant de son plaisir coupable d’avoir dévoré cette histoire abominable comme il aurait dévoré le dernier best-seller le l’été. » Le dragon galactique

 

« Sous une plume des plus efficaces, on est emporté par « Je suis ton Ombre », entre récit oppressant, étouffant et sadisme écœurant, le roman nous entraîne avec facilité autant dans l’aquitaine qui se voit dépeindre au travers de Temple, petit bourgade, en un présent rural quelques peu dévasté par de nombreux problèmes sociaux : chômage, alcoolisme, violence, discrimination en tout genre. Que dans une Louisiane, emprise dans ce vaste commerce triangulaire détestable qu’il est encore difficile d’imaginer pour des contemporains […]

Pour lire et apprécier « Je suis ton ombre », nul besoin de connaître le mythe du vampire, il faut juste garder le cœur bien accroché, les yeux bien ouverts et connaître le goût du sang… » La Prophétie des ânes

« En tout cas le décor est aussi oppressant que l’action en elle-même et très vite on oublie d’où l’on est parti pour se laisser entrainer dans des aventures lointaines et inquiétantes. » Forum Elbakin