« Il n’y a pas de rédemption pour les monstres »

21e siècle. 8 mai
Roumanie. 2h environ. Un patient s’échappe de l’Usine, une clinique d’un genre un peu particulier.
Londres. 13h02. Une jeune étudiante quitte en courant une conférence de l’ONU. Sa soif de connaissance a capitulé devant une faim plus insatiable encore.
Dubaï. 21h48. Dans une luxueuse suite de L’Al-Mahara, autrefois l’hôtel le plus cher du monde, seule une panthère ressortira vivante de la violente dispute qui oppose deux hommes.

Armé de sa plume et de son pieu en bois, Fabien Clavel revisite avec maestria le mythe du vampire, et nous livre un thriller fantastique mené tambour battant où il ne se gêne pas pour décrire un futur sombre, bien plus terrifiant finalement que les êtres nocturnes qui peuplent Homo Vampiris.

« Un mélange très sympathique et un thriller plein de rebondissement et de suspense jusqu’à la dernière page. »  Babelio

 

 

LES CRITIQUES

« Véritable thriller, avec des vampires, Homo vampiris plait pour sa description du futur, ses personnages bien campés, qu »ils soient principaux, ou secondaires. L’intrigue est complexe. Les surprises distillées par Fabien Clavel sont nombreuses. L’ambiance est sombre, les questions actuelles sur l’avenir de la planète sont posées. » Temps de Livres

 

« Homo Vampiris est donc un roman qui possède de nombreuses qualités, dont un univers anticipatif cohérent et donc crédible, des personnages attachants et une histoire haletante. La définition de thriller vampirique n’est pas usurpée. » ActuSF

 

« Homo Vampiris séduira tous les amateurs de bit-lit, ceux préférant le thriller plus classique ou bien encore ceux qui apprécient le fantastique. Un large public, donc, pour ce roman pour lequel on se prend à espérer une suite après un grand succès… » Mythologica