Eos fils d’Esos était le jeune poète sensuel et rebelle d’un havre de paix : le Val-de-la-Lune. Mais tout a basculé après l’attaque des monstrueux Peaux-Vertes. Devenu un guerrier sans pitié, pourquoi est-il lié au destin de la reine déchue des assaillants ?

Dévoilant une part sombre jusqu’ici ignorée de tous, Eos aux yeux fendus se retrouve au cœur d’un vaste complot magique et politique. Des immensités de la mangrove aux terres désolées des Altuls, il devra prendre le chemin de l’exil pour protéger ceux qu’il aime. Saura-t-il endurer les épreuves et accepter les réponses lors de ce voyage sans retour ?

 

Après Eos, un premier tome remarqué, G. D. Arthur conclut magistralement son diptyque qui compose une fantasy hors des sentiers battus.

D’une plume déliée et envoûtante, il signe un deuxième opus captivant par ses révélations et son ampleur insoupçonnée.

Entre destin tragique, ténèbres de l’âme et liberté, Exils est un roman qui emporte et qui touche, qui ne s’oublie pas, un texte fascinant.

 

LES CHRONIQUES :

« En conclusion, Eos est un roman fantasy assez difficile, noir et sombre… Qui entraîne les lecteurs dans les méandres d’un esprit… Tortueux et surtout torturé. Poésie, humour et noirceur s’entremêlent avec brio dans cette fresque imaginée par G.D. Arthur. » Le comptoir de l’écureuil