« Une légende raconte que le bâton d’or de Bochica a été perdu.
Il ne pourra être retrouvé que par celui qui aura pardonné aux envahisseurs.
Alors seulement le royaume des Muiscas pourra renaître.»

 

Enfant adopté, Simon ne s’est jamais senti concerné par la Colombie, son pays natal. Pourtant, à vingt-cinq ans, il éprouve le besoin de se confronter à cette part à la fois intime et inconnue de son identité. Loin des sentiers touristiques, il découvre à Bogotá une société aux mille visages, héritière d’une violence dont l’origine, dit-on, remonte aux premiers Conquistadores. Renouant avec ses racines indiennes, Simon participe à une cérémonie religieuse qui le projette dans les spirales du temps, en 1537.

Au moment où, sur les traces de Cortés et Pizarro, les troupes de Quesada posent le pied sur l’Altiplano, la terre des Indiens muiscas. Une époque sombre et brutale où il est encore possible de changer le cours de l’Histoire, et peut-être la face du monde…

 

Éric Holstein, né en 1969, est l’un des co-fondateur du site ActuSF. D’or et d’émeraude, son second roman, est tout à la fois un récit de voyage kaléidoscopique, un témoignage personnel et une exploration des infinies ramifications de l’Histoire. Une uchronie qui remonte le cours de la malédiction d’un continent tout de contrastes et de paradoxes, où la réalité n’est jamais très loin de la magie et du fantastique.

 

PRIX BOB MORANE 2012  DU MEILLEUR ROMAN FRANCOPHONE