Le royaume de Genolain est en proie à une terrible menace, celle de son annihilation. Ses habitants, humains et Esthètes, en ont bien conscience. La rébellion est plus forte que jamais tandis que le peuple ingénieur se décide à sortir des souterrains et de sa réserve pacifique pour porter la mort contre des Erzats qui, assoiffés de sang, ont envahi les plaines de l’Enveyron. Conduits par un Iak vengeur et un Chasseur en quête d’identité, l’alliance issue des guerres madrières viendra-t-elle à bout du plan machiavélique de l’Inquisiteur ? Ou bien, le salut réside-t-il en un homme au sombre passé, Blizzard…

 

Ce troisième tome parachève une série où le souffle épique n’a de compte à rendre qu’à la force des révélations qui y sont faites. Pierre Gaulon, dans un style toujours enlevé, offre une conclusion à la hauteur du cycle qu’il a bâti, pleine d’imagination et de rebondissements.