Amoureux des littératures de l’imaginaire, Paul Beorn a commencé par publier des nouvelles, mais c’est de la Fantasy que naissent ses romans. Après le cycle remarqué de La Pucelle de Diable-Vert publié aux Éditions Mnémos en 2010, avec ce nouveau roman il continue de tracer une voie originale et personnelle dans la Fantasy, loin des poncifs tolkienniens pour s’emparer enfin du folklore si riche du passé médiéval de notre pays.