Mathieu Gaborit est né à Paris en 1972. Il se lance dans le roman en 1995 avec Souffre-jour, un roman de fantasy sombre et baroque, qui l’impose d’emblée comme le plus novateur dans ce genre. Bohème, en 1997, roman de SF tenant de Jules Verne et de Zola, qui fait de lui « l’inventeur du steampunk français ». Ses romans riches et personnels transgressent les catégories de l’imaginaire : il est l’auteur des Crépusculaires  qui ont inspirés le livre-univers Abyme, la cité des ombres, illustré par Gérard Trignac et Julien Delval.

Avec les Crépusculaires, à vingt-quatre ans, Mathieu Gaborit a tout simplement révolutionné la littérature de l’imaginaire en forgeant à la fois un univers de Fantasy d’une grande originalité et d’une élégance sans pareille tout en déployant un art consommé de la narration et des personnages.