On considère Kallocaïne, publié en 1940 en Suède, comme l’une des quatre principales dystopies du XXe siècle avec Nous autres (Zamiatine, 1920),  Le Meilleur des mondes (Huxley, 1932), et 1984 (Orwell, 1948).