Née dans les années 1980, Justine Niogret est devenue l’une des voix incontournables des littératures françaises de l’imaginaire.
Après avoir écrit quelques nouvelles, c’est avec Chien du heaume, son premier roman, qu’elle est publiée aux Éditions Mnémos en 2009. C’est la révélation et elle enchaîne les prix : Prix Imaginales, Grand Prix de l’Imaginaire – Étonnants Voyageurs, prix des Utopiales et prix Elbakin pour Mordre le bouclier.
Férue de Moyen-Âge, comme en témoigne l’univers âpre et sans merci qu’elle décrit dans ses romans, elle est aussi passionnée d’histoire, de reconstitution, de forge, d’armes blanches, de jeux de rôle et de jeux vidéo.
Remarquée pour sa langue ciselée et percutante, Justine Niogret entraîne le lecteur dans ses mondes à la noirceur lumineuse et à l’onirisme cru.