Juan Miguel Aguilera et Javier Redal sont nés tous deux à Valence, l’un en 1960, l’autre en 1962. Le premier est dessinateur industriel, le second spécialiste en sciences biologiques. Redal symbolise à lui seul l’histoire de la SF espagnole. Aguilera est le chef de file de la jeune SF ibérique : son premier roman traduit en France, La Folie de Dieu, a soulevé l’enthousiasme de la presse et obtenu, en 2002, le Prix Imaginales.