Les auteurs, puisqu’ils sont deux à se cacher sous ce pseudonyme (Oleg Ladyjenski et Dimitri Gromov) sont ukrainiens, et, alors que la France les découvre à peine (deux excellentes nouvelles sont parues dans l’anthologie Dimension Russie chez Rivière Blanche), ils sont déjà fort reconnus dans la sphère de la littérature russe. Ils ont reçu le prix du meilleur écrivain de L’European Science Fiction Society lors de l’Eurocon 2006 et en mai dernier le prix Aelita, le plus ancien prix de SF russe, pour l’ensemble de leur oeuvre.