Brice Tarvel est né à Reims et réside toujours dans cette ville. L’action de certains de ses romans ou nouvelles se situe d’ailleurs dans la Cité des Sacres ou aux environs. Possédé dès le plus jeune âge par la passion de lire et d’écrire, abordant tous les genres ou presque, il a publié de nombreuses nouvelles dans divers magazines et anthologies.

Durant une quinzaine d’années, il écrit des scénarios de bandes dessinées, dont les séries Sylve (Éditions Arboris), Mortepierre, Florie – les contes de Mortepierre, Les Traîne-ténèbres (Soleil Productions), Les aventures de Boogy et Rana (Éditions Joker). Certains albums seront traduits en plusieurs langues et l’un d’eux, L’Étang qui rétrécissait, obtiendra l’Alph-Art Jeunesse à Angoulême en 1997. Parallèlement, il est l’auteur de livres illustrés pour enfants et, sous le pseudonyme de François Sarkel, a écrit cinq romans pour différentes collections des Éditions Fleuve Noir : Dépression, La Chair sous les ongles, Silence rouge, La Vallée truquée, Les Chasseurs de chimères et un sixième, Destination cauchemar, pour les Éditions Black Coat Press, collection Rivière Blanche. Ces derniers temps, outre des participations à des anthologies, Malpertuis tomes 1 et 2, sont sortis Le Bal des iguanes (un polar noir), Le Démon du grenier(roman jeunesse), les deux aux Éditions Atelier de presse, ainsi que Les Dossiers secrets de Harry Dickson, tomes 1 et 2, aux Éditions Malpertuis. S’ajoute à cela les enquêtes de Nuz Sombrelieu, parutions en fascicules à l’ancienne éditées par Le Carnoplaste, avec le premier opus, Les Prisonnières du silence.